Aux fleurs du golfe » Loisirs » Comment fonctionne une jumelle vision nocturne ?

Comment fonctionne une jumelle vision nocturne ?

La jumelle vision nocturne fut son apparition dans les années 90. Elle est devenue populaire grâce à certains jeux vidéo et aux films d’espionnage. Elle était surtout utilisée par la police et les forces armées. Aujourd’hui, la jumelle vision nocturne représente un accessoire indispensable pour tout chasseur. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur son fonctionnement. 

À quoi sert une jumelle vision nocturne ?

Parfois, de simples lunettes nocturnes ne suffisent pas pour détecter les animaux dans l’obscurité. En effet, l’œil ne distingue que quelques éléments dans l’obscurité en fonction de la clarté ambiante et de la distance. La vision nocturne est alors devenue possible grâce aux équipements infrarouges ou thermiques tels que les jumelles de vision nocturne. Encore appelées intensificateurs de lumière ou amplificateurs de lumière résiduelle, ces jumelles sont des instruments qui permettent de voir dans l’obscurité. Elles incorporent une technique qui clarifie les images grâce à une lumière infrarouge

Que ce soit pour la chasse ou simplement pour observer les oiseaux nocturnes, vous serez bien équipé avec ce dispositif. En fonction de vos besoins, vous pouvez ainsi choisir des jumelles de vision nocturne infrarouges parmi les multiples modèles qui existent. Par ailleurs, elles peuvent être utilisées en navigation ou en airsoft.  

Quel est le mode de fonctionnement d’une jumelle vision nocturne ?

Après son utilisation pendant la seconde guerre mondiale, les jumelles de vision nocturne ont connu au fil des années plusieurs étapes de développement. Ainsi, quand on se focalise sur leur fonctionnalité, elles peuvent être scindées en plusieurs modèles. On distingue alors les jumelles de vision nocturne active et les jumelles de vision nocturne passive.

Les jumelles de vision active

Les inventeurs se sont inspirés du fonctionnement des animaux nocturnes pour élaborer ce dispositif. En effet, les yeux de ces animaux ont un mode de fonctionnement qui amplifie la lumière résiduelle. La jumelle nocturne active fonctionne donc sur la base de l’amplification de la lumière disponible, mais aussi de la lumière infrarouge du spectre. Elle illumine la zone en utilisant des rayons infrarouges tout en visualisant le reflet de la lumière. De ce fait, elle est priorisée lors des documentaires animaliers en pleine nuit. 

De même, elle emploie parfois des amplificateurs de la lumière résiduelle qui sont composés de photons. Ces derniers traversent l’objectif des jumelles et le tube d’amplification photocaldique où ils subissent plusieurs modifications. Ils sont ainsi transformés en électrons, ce qui permet d’obtenir une image résultante bien définie. Elle peut ainsi détecter des rayonnements qui ont des longueurs de l’ordre du micron. Ce dernier encore appelé onde de chaleur est créé par la température des corps ou des objets. 

Les jumelles de vision passive

Les jumelles passives sont très utilisées en temps de guerre, car elles amplifient plusieurs fois la lumière résiduelle. De ce fait, elles peuvent éclairer une grande zone avec une petite lumière. Elles fonctionnent principalement en couleur verte et mettent à profit l’effet photoélectrique. En réalité, l’œil humain est très sensible à la couleur verte. De même, cette couleur permet de distinguer facilement plusieurs nuances. D’un autre côté, elle permet à l’œil de raccommoder après l’utilisation des jumelles. 

vision nocturne

Les générations des jumelles de vision nocturne

Les jumelles de vision nocturne possèdent des caractéristiques distinctes en fonction de la génération. Ces générations font aussi référence au type d’intensificateur utilisé. On distingue de ce fait, les jumelles de première génération, de deuxième génération, de troisième génération et de quatrième génération

  • Les jumelles de première génération

Ce modèle de jumelle est le plus répandu sur le marché. Vous obtenez avec ce dispositif des images nettes, car elle amplifie considérablement la quantité de lumière. Elle est ainsi adéquate pour effectuer des surveillances de nuit sur des chantiers ou sur des sites. Cependant, à l’opposé des modèles récents, les jumelles de première génération produisent souvent un bruit léger lors de leur utilisation. D’un autre côté, les images peuvent être floues et peuvent contenir parfois des points noirs. 

  • Les jumelles de deuxième génération

En plus des éléments que possèdent les jumelles de première génération, les jumelles de deuxième génération possèdent un micro canal. Encore appelé MCP, le micro canal fonctionne comme un amplificateur d’électrons. Il est constitué de plusieurs millions de tubes en verre et est situé derrière la phocathode. Le passage des électrons dans ces tubes conduire à la libération de plusieurs électrons. C’est grâce à ce principe que l’on obtient une image lumineuse et nette.

  • Les jumelles de troisième génération

La troisième génération se distingue des autres par l’ajout de l’arséniure de galium. Ce produit chimique est ajouté à la photocathode et permet d’obtenir une image plus nette et claire. De même, la barrière d’ions ajoutée rend durable l’appareil. En ce qui concerne sa performance, on reconnaît qu’elle est plus avancée que les autres générations. Cette performance permet de ne plus recourir à un illuminateur. 

  • Les jumelles de quatrième génération

Enfin, vous avez les jumelles de quatrième génération qui n’incluent pas de film au niveau de la cathode. Elles sont considérées comme très avancées en termes de technologie d’intensification. En effet, elles permettent d’observer à des distances très éloignées et  d’obtenir un niveau de contraste et une résolution supérieurs.