Aux fleurs du golfe » Activités, Loisirs & Sports » Tout savoir sur les couteaux damas

Tout savoir sur les couteaux damas

En cuisine, le couteau est souvent très utilisé. Que ce soit pour couper de la viande, des légumes, des fruits ou du poisson. À force d’être utilisé, il finit par s’user et devient moins tranchant. C’est pourquoi plusieurs professionnels et amateurs préfèrent utiliser les lames forgées avec l’acier damassé. Une envie de changement ? On vous dit tout sur la coutellerie de Damas, de son origine à sa fabrication.

Les chroniques de la lame damassée

L’acier wootz a permis la naissance de la lame damas artisanale. La particularité de cette fonte est sa richesse en carbone. Ce qui fait que les éléments issus de cette matière sont particulièrement splendides et présentent des tracés et ondes moirés. Grâce à ses motifs moirés, la lame damas artisanal s’est fait connaître dans toute l’Europe et plus encore. La propagande sur ce métal s’est accrue pendant la croisade des francs. Admirant la résistance des couteaux artisanaux de qualité, ils ont affirmé que ses lames sont indestructibles.

Il faut noter que ses lames dites incassables sont fabriquées à l’aide d’un savoir-faire méconnu de beaucoup forgerons. Il aura fallu attendre le 19ᵉ siècle pour que la technologie en métallurgie évolue. Ce qui a permis la renaissance des couteaux de Damas tels que le couteau brut de forge, la lame damas artisanal, le couteau pliant artisanal.

couteaux damas

Les méthodes de fabrication des couteaux de Damas

Il faut savoir qu’il existe deux méthodes qui permettent de fabriquer les coutelleries de Damas : avec l’acier wootz et le métal Damas moderne. 

Le métal de wootz communément appelé l’ancien métal de Damas étaient conçu en Inde ancien. Une fois le métal wootz formé, il était amené à Damas, une ville de Syrie. Dans cette ville, les forgerons travaillaient la fonte pour la transformer en éléments découpant comme le couteau brut de forge, le couteau pliant artisanal. Aujourd’hui, il est très difficile de réaliser les lames de Damas, car les compétences et le savoir-faire pour traiter le métal de wootz ont disparu.

Pour réaliser l’acier de damas, les forgerons se servent des moyens modernes comme la superposition des métaux. Cette méthode permet d’additionner l’acier inoxydable avec le métal de carbone. L’action consiste à tourner et retourner ce mélange afin d’obtenir une seule pièce. Ceci permet d’avoir des ombres moirés sur le couteau brute de forge.

Les différentes formes de couteaux damas

Sur le marché, on a : les solens à lame figée, les solens pliants Damas et les solens de Poche Damas. Plus connu que les autres types de lames de Damas, le couteau à lame figée ou fixe est solide et dure plusieurs décennies. Pour les activités champêtres, les virées et pour les campings, c’est le couteau à disposer dans sa trousse de cuisine.

Le couteau pliant artisanal possède une lame qui se replie. Pratique, il se laisse manier. Même si sa durée de vie est réduite, il demeure résistant et serviable pour découper les viandes et légumes. Le couteau de poche Damas vous accompagne partout et peut exercer les petites tâches difficiles. Ainsi, il est pratique pour les activités de jardin, de sculptures et est utilisé comme ouvre-boîtes.

Les forces des lames en damas 

Trois choses caractérisent les lames forgées avec l’acier de Damas. Il y a la durabilité, son aspect affûté et sa maniabilité. Il existe de nombreuses fausses lames de Damas. Les vraies lames sont solides et résistantes et durent sur le temps. Elles s’endommagent difficilement malgré un usage quotidien.

Ce qui fait la renommée des couteaux de Damas réside dans ses lames très tranchantes. C’est ce qui permet de trancher avec aisance divers éléments comme le papier ou les légumes. La lame de Damas est facile à utiliser et son manche commode. Il est pratique en raison de son léger poids. Sur le marché, on retrouve des lames de Damas avec des manches variées. Cela va du bois au métal en passant par le silicone.